Syrie – Plainte contre Qosmos, un Big Brother français accusé d’avoir fourni du matériel de surveillance et de répression au régime de Bachar El Assad [Vidéo]

Marchands d’armes numérique – Armes de surveillance et répression

Comme pour l’affaire Amesys en Lybie, Qosmos une société française est accusée d’avoir fourni du matériel informatique de surveillance au régime d’Assad et de l’avoir aidé dans la répression de son peuple en Syrie. 

1239425_581720815218864_1131417718_n

1• ☛ Une société française accusée d’aider
Bachar El Assad

La société française Qosmos est accusée par deux organisations de droits de l’homme d’avoir fourni du matériel informatique au régime d’Assad et de l’avoir aidé dans la répression en Syrie.  [Lire la suite sur L’Expansion.com]

Une société française accusée d'aider Bachar El Assad

La société française Qosmos est accusée par deux organisations de droits de l’homme d’avoir fourni du matériel informatique au régime d’Assad et de l’avoir aidé dans la répression.

2• ☛ Amesys et Qosmos dans le collimateur de la justice, une nouvelle législation à l’horizon ?

Amesys et Qosmos dans le collimateur de la justice, une nouvelle législation à l'horizon ?A la suite des plaintes déposées par la FIDH et la Ligue française des droits de l’Homme (LDH), en novembre 2011 et mai 2012, à l’encontre des sociétés Amesys et Qosmos, accusées d’avoir vendu aux régimes libyens et syriens des matériels de surveillance qui auraient permis aux services de renseignement de Mouammar Khadafi et de Bachar El Assad de parfaire les moyens de répression à l’encontre de leurs peuples, la justice française a diligenté des enquêtes.  [Lire la suite sur FIDH – International Federation for Human Rights]

3• Vidéo – Traqués ! Enquête sur les marchands d’armes numériques :

4• ☛  Plainte contre un BIG BOTHER français en SYRIE

Archive OWNI – 25 JUILLET 2012 [Lien sur Owni]

Deux organisations de défense des droits humains dénoncent auprès du procureur les contrats de surveillance d’Internet conclus avec le régime de Bachar al Assad. Après Amesys en Libye, les activités de la société Qosmos pourraient faire l’objet d’une enquête.

L’étau se resserre un peu plus autour des marchands d’armes de surveillance. Selon nos informations, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et la Ligue des droits de l’homme (LDH) doivent déposer ce mercredi une dénonciation au parquet de Paris. Ce signalement auprès du procureur vise des sociétés françaises, dont Qosmos, pour leurs activités en Syrie.

Dans ce document qu’Owni a consulté, les deux organisations ciblent la participation de Qosmos“aux opérations de répression réalisées par le régime de Bachar El Assad à l’encontre du peuple syrien”. La société a été “mise en cause pour avoir contribué à fournir au régime syrien le matériel de surveillance électronique nécessaire à la répression de la contestation”. Ce qui fait pens

er à la FIDH et à la LDH que Qosmos, à l’instar d’autres sociétés françaises, “[pourrait] être impliqu[é] dans la commission d’actes de tortures et de crimes contre l’Humanité.”

Surveillance massive [Lire la suite sur OWNI]

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Big Brother - Contrôle - Attentats/Terrorisme - Actu, Big Brother - Dictature, Europe, International, Les temps de la fin - Actu, Mondialisation - Actu -, propagande, Syrie, Terrorisme - Aqmi - Mujao, Vidéos - Reportages - Docu, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s