Euthanasie pour les enfants – Les Belges massivement favorables, même sans consentement [Vidéo]

Belgique : l’euthanasie pour les enfants ?

euthanasie (2) » 2 % des décès en Belgique sont des euthanasies « 

Les Belges autorisent depuis dix ans, sous certaines conditions, l’euthanasie. Un sondage paru mercredi 2 octobre montre que 3/4 des Belges sont favorables à une extension de ce texte aux mineurs.

Vidéo :

A l’hôpital universitaire Saint-Luc de Bruxelles, où sont notamment soignés des nouveaux-nés atteints de malformations cardiaques ou de lésions cérébrales, la décision d’arrêt des soins est prise par l’ensemble de l’équipe médicale. En Belgique, de nombreux hôpitaux ont la même démarche. Cependant, l’euthanasie des mineurs   n’est pas autorisée par la loi. Des sénateurs belges proposent d’y remédier.

Pour l’heure, l’euthanasie ne concerne que les adultes. Et les demandes sont en forte hausse : plus de 25% en un an. « D’après la commission d’évaluation, on doit se situer dans les 40 demandes (…) par mois d’euthanasie. En ce qui concerne (celle) des mineurs, ce n’est évidemment pas chiffré puisque c’est en dehors de la loi » , explique Christine Defraigne, sénatrice du Mouvement réformateur. 

Pour faire face à leurs responsabilités sereinement, les médecins belges réclament un cadre légal. 

Par France 3 

– SANTÉ – Euthanasie pour les mineurs –  
Les Belges vont donc plus loin que les volontés politiques. 

Alors que le débat sur l’éventuelle extension de la loi de 2002 sur l’euthanasie aux enfants doit prochainement reprendre en commissions réunies de la Justice et des Affaires sociales du Sénat, un sondage « Dedicated-La Libre-RTBF » révèle mercredi que 75% de la population belge acceptent que l’euthanasie puisse être appliquée aux mineurs d’âge sans leur consentement. 

Au total, 38% se disent « tout à fait favorables » et 36% « plutôt favorables » à une loi autorisant l’euthanasie de mineurs souffrant de maladie incurable, particulièrement pour des mineurs qui ne seraient plus en état de donner leur consentement.

Les Flamands (40% « très favorables ») y sont un peu plus acquis que les Bruxellois (37%) et surtout que les Wallons (34%).

Les Belges vont donc plus loin que les volontés politiques. Les sénateurs ne planchent en effet pour l’instant que sur une extension de la loi à de jeunes mineurs « capables de discernement » et de se positionner sur une fin de vie anticipée.

Le sondage révèle également que 79% des Belges sont favorables à une extension de la loi pour les personnes majeures souffrant de démence, type Alzheimer, ou de démence vasculaire grave.

Le sondage a été effectué par internet sur un échantillon de 2.714 électeurs belges.

DH.be

Ange-Statue

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Enfance, International, Justice, Maltraitance, Protection de l'enfance, Religion, Santé - Eugénisme - Actu -, Trafic humain, Exploitation, Vidéos - Reportages - Docu, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s