Curiosité. L’Africom non remis en cause par le shutdown

Faso Z'actu - Afrique - Internationnal

africom2.1194547557 - Copie

Alors qu’on aurait pu croire que le shutdown US  aurait pu impliquer des coupes sombres dans certains secteurs que d’aucun jugerait non prioritaire – telles que les dépenses militaires hors du territoire américain – il n’en est rien.

A moins justement, que la priorité actuelle des Etats-Unis soit de mettre en œuvre des politiques ultra-sécuritaires, sous couvert de lutte contre le terrorisme. Voire même de faire régner le chaos ici ou là pour tenter de stopper des multinationales concurrentes dans leur quête effrénée vers des ressources minières et pétrolières.

– Maintien de l’Africom en l’état, pas de changement d’organisation en vue

En tout état de cause, le général à la tête de l’Africom – le commandement de l’armée américaine qui coordonne les activités militaires américaines sur le continent africain – a récemment déclaré que le Pentagone n’envisageait pas de supprimer le Centcom américain pour l’Afrique.

« Nous allons examiner cela…

View original post 1 315 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Mondialisation - Actu -. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s