Un conflit stratégique pourrait éclater entre Alger et Bamako à cause du pétrole des frontières

Faso Z'actu - Afrique - Internationnal

petrole-algerieDécidément, les frontières algéro-maliennes ne constituent pas uniquement un casse-tête du point de vue sécuritaire, puisque au-delà de la lutte contre les groupes terroristes affiliés à Aqmi, au trafic de drogue, à la contrebande et au grand banditisme, ces deux pays frontaliers pourraient bien entrer en conflit stratégique, appelé «le pétrole des frontières».

D’ailleurs, plusieurs voix au Mali sont en train de s’interroger sur le devenir des gisements pétroliers qui se trouvent à la frontière qui sépare les deux pays. En effet, des voix se sont élevées à Bamako pour réclamer une issue rapide et sans incident concernant l’exploitation des gisements pétroliers qui se trouvent à la frontière algéro-malienne et qui pourraient, selon ces mêmes voix, engendrer un véritable conflit stratégique dans les années à venir. Il s’agit notamment de l’expert malien Ousmane Konaté qui, dans une déclaration faite à un quotidien malien, s’est montré très inquiet à l’idée que l’Algérie «viole»…

View original post 380 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Mondialisation - Actu -. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s