L’Organisation Mondiale de la « Santé » (OMS) préconise l’apprentissage de la masturbation dès la maternelle

la-masturbation-pour-tous-à-la-maternelle-288x216Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) serait actuellement examiné par le gouvernement socialiste. Ce rapport propose notamment d’encourager la « masturbation enfantine » et de permettre à l’enfant d’exprimer « ses besoins, ses désirs » sexuels. La gauche idéologue au pouvoir, c’est maintenant !

Ce rapport immonde intitulé « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe », a été rédigé en 2010 en russe et en anglais. Cette année, Santé sexuelle, un organisme suisse semblable à notre planning familial, a produit une traduction française de ce document. Depuis, le gouvernement socialiste, Najat Belkacem en première ligne, se penche sur ce document pour préparer le grand lavage de cerveau de nos enfants et permettre à l’école de les transformer en « hommes nouveaux », chers à toute dictature.

Évidemment, une pétition a été lancée pour dénoncer ce rapport.

Extraits choisis du document censé inspirer nos bons socialistes :

Pour les experts es pédagogie, il faut apprendre, de 0 à 4 ans, la « masturbation enfantine » et laisser l’enfant exprimer « ses besoins, ses désirs et ses limites », en termes de sexualité. Outil ludique suprême : on conseille de faire cela en « jouant au docteur » (SIC). DSK, Frédéric Mitterrand, Jack Lang et Daniel Cohn Bendit ne renieraient pas ce rapport…

Mais les auteurs préviennent nos bon socialistes qu’il faudra lutter contre les méchants fachos réactionnaires pour pouvoir promouvoir la sexualité à la garderie : « Ce programme se confrontera à une résistance fondée sur des peurs et des préjugés. » Pour lutter contre ces parents indignes, l’état devra proposer « une information objective, scientifiquement correcte », face aux pauvres « sources informelles » que sont les parents de l’enfant. Ce n’est donc plus à la famille mais à l’état d’offrir un cadre idéologique et morale. Du meilleur des mondes…

A quatre ans, quand ils ont bien appris « les différentes sortes de relations familiales » et qu’on les a encouragé à « explorer les différentes identités sexuelles », les gosses peuvent désormais découvrir « l’égalité entre les sexes » et surtout « l’amitié et l’amour envers les personnes de même sexe ».

A six ans, l’enfant doit maitriser les « différentes normes en matière de sexualité », on lui apprend également tout sur « l’éjaculation et les menstruations » et sur les « méthodes de contraception ». Il faut bien qu’un gamin de six ans sache mettre une capote si on veut que le monde aille mieux ! Évidemment, après avoir parlé de tout ça, il faut sensibiliser les gosses de 6 ans à la théorie du genre et qu’on leur apprenne l’ignominie des « rôles socialement associés aux genres ».

De 9 à 12 ans, l’enfant doit découvrir le Planning familial, les MST, les orientations sexuelles, tout en gardant en tête « l’influence des inégalités liées au genre » et la pression exercée par « le groupe, la culture, la religion, la loi ».

De 12 à 15 ans, il est temps de promouvoir l’avortement et la « grossesse dans les couples de même sexe » (???). PMA, GPA, don de sperme et prostitution seront les derniers angles de cette éducation sexuelle du futur.

Avec la génération de demeurés qu’ils nous préparent, on peut craindre que le PS ne dispose de nombreux électeurs d’ici une petite quinzaine d’années…

Source : 24heuresActu.com

1609566_224692781047268_838255914_n

lesobservateurs.ch – Plus de sources documentées:

Le rapport:  Lien en Pdf
dès la page 38, il faut informer les petits enfants sur « le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce ».

Voir encore:

La sexualité selon l’OMS : planquez vos enfants !

Canada: un guide pour apprendre aux enfants à « toucher » les adultes

Loi sur les épidémies: Gender, la Suisse emboîte le pas ?

Loi sur les épidémies: le gender par la porte de derrière ?

penis-testicule-vagin-oms-maternelle                                                    Outils pédagogiques !?
Autre source :

Menstruation, masturbation, éjaculation : la sexualité dès la maternelle selon l’OMS 

L’Organisation mondiale de la Santé propose que l’on introduise des cours d’éducation sexuelle dès la maternelle.

standards sexualite OMS
Le rapport, publié en 2010 en allemand, a été traduit en 2013 en français

 

Standards pour l’éducation sexuelle en Europe (PDF), tel est le titre d’un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui agite la Toile depuis plusieurs semaines. Le sous-titre précise l’objet du document : « Un cadre de référence pour les décideurs politiques, les autorités compétentes en matière d’éducation et de santé et les spécialistes ».

Ce rapport à vocation à proposer des « standards » pour « améliorer le niveau global de santé sexuelle » des Européens. A cet effet, lit-on,  » il est essentiel de donner aux enfants et aux jeunes une éducation adéquate en matière de sexualité. Ils doivent connaître la sexualité aussi bien en termes de risques que de potentialités, afin qu’ils puissent développer une attitude positive et responsable dans ce domaine. »

Ces standards, destinés à être appliqués dans les 53 pays européens, doivent permettre aux individus de « se comporter en connaissance de cause, non seulement envers eux-mêmes, mais aussi envers la société ». La démarche est du reste claire. Les auteurs du rapport n’avancent pas masqués, puisqu’ils affirment sans détours que « ce document est un plaidoyer pour l’instauration d’une éducation sexuelle holistique qui donne aux enfants et aux jeunes, filles et garçons, une information objective, scientifiquement correcte, sur tous les aspects de la sexualité […]. »

Nous avons glané ça et là quelques passages qui ne résument évidemment pas le rapport, mais l’éclairent peu ou prou. Nous laisserons à chacun le soin d’interpréter ces passages comme il l’entend – puis de les retrouver dans le document lui-même.

page 14 : « L’éducation sexuelle (et relationnelle) devrait être obligatoire. »

page 20 : « Tous les enfants et jeunes ont le droit d’accéder à une éducation sexuelle adaptée à leur âge et à leur niveau de développement. »

page 22 : « Pour les enfants et les jeunes adolescents, les parents, proches et amis sont des sources d’information précieuses pour apprendre ce qu’il faut savoir sur les relations humaines et la sexualité. Toutefois, dans la société contemporaine, ces sources d’information ne suffisent pas, car elles ne disposent souvent pas elles-mêmes des connaissances requises, notamment lorsqu’il s’agit de donner des informations techniques complexes »

page 28 : « L’éducation sexuelle vise les objectifs suivants. »
[…]
2. Favoriser le respect de la diversité sexuelle et des différences entre sexes ainsi que la prise de conscience de l’identité sexuelle et des rôles socialement associés aux genres.

page 29 : « Ces pré-requis posés, l’éducation sexuelle doit satisfaire les critères suivants:
– L’éducation sexuelle doit être participative.
Le travail interactif passe aussi par la diversification des méthodes afin de répondre à différentes préférences d’apprentissage et de solliciter tous les sens. »

page 30 : « Musique, théâtre, jeux de rôles activent des stratégies d’apprentissage et des potentiels individuels, en faisant appel directement aux sens, ce qui a un effet stimulant reconnu. »

Terminons donc avec quelques autres extraits qui ne manquent pas de sexe sel.

Pour les enfants de 0 à 4 ans

0-4 ans sexualité selon l'OMS Pour les enfants de 4 à 6 ans

4-6 ans masturbation sexualité selon l'OMS Pour les enfants de 6 à 9 ans 

6-9 ans menstruations ejaculation 

6 9 ans et plus sexualité selon l'OMSPour les enfants de 9 à 12 ans

6 9 ans et plus sexualité selon l'OMSPour les enfants de 12 à 15 ans

sexualité selon OMS 12-15 ansPour les adolescents de 15 ans et plus

15 ans et plus sexualité selon OMS Last but not least : apprendre à « remettre en question les normes religieuses… 

remettre en question normes religieuses

Nous aurions bien quelques commentaires à faire sur ce document. Pour autant, ce n’est pas tant ces suggestions qui nous surprennent que la réaction des religieux. Une question nous taraude : comment peut-on réagir si vigoureusement contre la sensibilisation à l’homosexualité, à la bisexualité ou simplement à la pratique la plus acceptée de la sexualité quand dans le même temps on s’accommode pleinement de ce que l’école républicaine pratique ouvertement la négation de Dieu.

La question est iconoclaste. Elle dérange parce qu’elle rappelle l’incohérence d’une posture fragile – pas nécessairement coupable — qui a choisi le confort de l’enseignement public avec les compromissions subséquentes au sacrifice et l’effort de l’enseignement privé.

Terminons sur une note concrète : vous craignez pour vos enfants ? Bien. Faites l’aumône (aux écoles privées) pas la guerre (à l’Education nationale) : Ecoles, collèges et lycées musulmans de France : nous avons à ce jour recensé 37 établissements

En 2012, colère des Suisses contre la « Sexbox »

En Suisse, des citoyens se sont levés contre cette éducation intrusive et choquante de la sexualité, symbolisée par la SexBox, une boîte contenant notamment des sexes en tissu et de la documentation. Ames sensibles s’abstenir…

Pour en savoir plus, cliquez sur les liens suivants :
– Elternkomitee-Präsident: «Basler Sexboxen gehören geschreddert» 
– Sexualkunde-Initiative vor dem Aus

 Source :  Al-Kanz

L’Organisation Mondiale de la « Santé » (OMS) préconise l’apprentissage de la masturbation dès la maternelle >>  http://wp.me/p2WU9O-kV 

Advertisements
Galerie | Cet article, publié dans Ésotérisme, Dossier.Biographie. Photos. Vidéos., Enfance, Industrie pharmaceutique, International, Justice, Les temps de la fin - Actu, Maltraitance, Mondialisation - Actu -, Non classé, Nouvel Ordre Mondial, Pédocriminalité - Actu -, Politique - Actu -, propagande, Protection de l'enfance, Religion, Théorie du genre - Gender, Trafic humain, Exploitation, Vidéos - Reportages - Docu, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Organisation Mondiale de la « Santé » (OMS) préconise l’apprentissage de la masturbation dès la maternelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s